metaldream webzineAvec ce troisième album, nos voisins suisse frappent fort. « There’s a place » propose un Rock lourd et saturé à mi-chemin entre Métal et Rock alternatif. Le tout avec un atout considérable : La voix somptueuse de Sway, chanteuse et guitariste très talentueuse. L’album auto-produit se paye le luxe d’être irréprochable techniquement : La prod et le mastering sont excellents, les compos rivalisent de classe et le tout bénéficie d’une belle cohérence musicale. TIAP-cover-250pxMing Men c’est un peu la belle et la bête… On trouve dans cet album des riffs lourds et efficaces, dans « Beneath the surface » ou « Bastards » par exemple. Mais on se laisse aussi surprendre par des sonorités plus douces voir acoustiques, comme sur « Dead today » qui clôture magnifiquement l’album, ou les intros somptueuses de « Doesn’t Matter » et « There’s a place ». Une approche plus légère qui met en valeur le chant tantôt dur, tantôt cristallin de la charmante demoiselle. On oublie pas le gros travail des autres membres du groupe qui assurent le job de la plus belle des façon. Mention spéciale au titre « Something i just feel » et son solo hyper planant. Ou encore « The suffering » et son riff étouffé, couplé a une rythmique plutôt brutal…

Bref, ce « There’s a place » se pose là comme un très bon album Rock et donne envie de suivre à la trace ce combo inspiré.

01-05-2015 / le massaï / lire l’article sur le forum